Services et prestations

P.M.I. C’est aussi…

 

un stock permanent :

  • de produits d’entretiens (4 types de chlore, algicides, acides, sel…).
  • d’articles d’entretien pour une réponse immédiate à vos besoins.
  • de pièces détachées (plus de 700 références et articles) pour que votre piscine ne soit jamais arrêtée.
  • un service après vente et des contrats d’entretien sur mesure
P.M.I. vous propose aussi des services et produits pour le traitement d'eau ainsi que pour l'épuration des eaux usées.
 
 
 

ACCESSOIRES

Brosse de paroi en aluminium Label Bleu

Brosse de paroi piscine en PVC Label Bleu
Brosse piscine CLEANETTE pour ligne d’eau Label Bleu Coffret d'accessoires piscine SERIE 6 Label Bleu
Enrouleur de tuyau flottant diamètre 38 Label Bleu Epuisette de fond en aluminium LR-600 Label Bleu
Epuisette de fond en PVC AQ-600 Label Bleu Epuisette de fond GRANDE CAPACITE LR-700 Label Bleu
Epuisette de surface LUXE en aluminium Label Bleu Epuisette de surface XL RS-305 Label Bleu
Kit d'entretien MK-1000 LUXE Label Bleu Manche téléscopique en aluminium Label Bleu
Tête de balai DESIGN Label Bleu pour piscine béton Tête de balai en métal Label Bleu pour piscine béton
Tête de balai LUXE Label Bleu pour piscine béton Thermomètre Boule blanche Label Bleu
Thermomètre Boule bleue Label Bleu Thermomètre flottant Bateau Label Bleu
Thermomètre Luxe Bouée flottante Label Bleu Thermomètre SCOOP Label Bleu

Piscine au Chlore : Les règles fondamentales pour nager

Nous avons réuni tous les conseils nécessaires pour obtenir une eau de piscine saine et cristalline.
Cette fiche conseil détaille les règles fondamentales pour éviter bien des problèmes et dépenses inutiles.

 

Règle N°1 / L’équilibre de l’eau

pH de l’eau : Il doit se situer entre 7,2 - 7,4. Il est la base d’une eau bien traitée, conditionne l’efficacité des produits de traitement, notamment celle du chlore’. il influence le confort des baigneurs.

 

AQUAMINUS pour baisser le pH AOUAPLUS pour augmenter le pH 

 

TH (dureté) de l'eau : Une eau trop calcaire se trouble, entartre les installations, les revêtements, les tuyauteries et les équipements. Vous pouvez contrôler le taux de calcaire à l'aide d'une trousse spéciale. Si le TH est supérieur à 25°, il faut ajouter un séquestrant calcaire ou procéder à l'adoucissement de l’eau.

 

AQUACAL séquestrant calcaire

 

TAC (aIçanité) de l'eau : Le TAC indique le pouvoir tampon de l'eau, c'est à dire sa capacité à réguler les fluctuations du pH. Sa valeur idéale doit être supérieure à 10°. Si le TAC est trop faible, l'utilisation d'un correcteur est recommandée.

 

AQUATAC permet de relever le TAC

 

Règle n°2 / La chloration de l’eau

L’eau subit inévitablement une dégradation sous l’action du soleil et les germes présents dans l'air. Pour que l'eau de votre piscine reste saine et cristalline, il faut éliminer ces impuretés en appliquant des produits qui garantissent l'hygiène, la conservation et la transparence parfaite de l'eau.

 

La chloration a pour but :

  • De détruire les micro-organismes tels que les bactéries, virus et champignons.
  • D'éliminer par oxydation les matières organiques.

Taux de chlore idéal entre 0,5 et 1 mg/l.

 

AOUACHOC 90 chlore choc stabilisé pastilles de 20g
Disponible en 5kg, 25Kg et 50Kg 
IDROKLOREL 70%, Chlore inorganique en granulés pour la désinfection et la destruction des algues dans les eaux de piscine.

AQUALENT 90 chlore galet stabilisé

Disponible en 5kg et 50Kg

PUISSANCE 4 chlore galet stabilisé multifonctions

 

Règle N°3 / Les algicides

Pour lutter préventivement contre les algues de façon durable, il n'est pas suffisant de recourir aux quantités usuelles de chlore, brome etc. ..Il est nécessaire d'employer un algicide en complément. La croissance des algues est stimulée par un temps chaud, la lumière du soleil, un niveau de désinfectant insuffisant etc. Pour une prévention efficace, l'adjonction hebdomadaire d'un anti-algues en faible quantité permettra une protection efficace et durable contre les algues.

 

PURATOP anti-algues préventif multi-fonctions. piscines carrelées AQUACHOC 90 anti-algues curatif pour piscines carrelées

 




.

Règle N°4 / La floculation des filtres à sable

Certaines impuretés sont trop fines pour être arrêtées par le filtre à sable. Elles restent en suspension dans l'eau et la rendent trouble. Sans floculant, l'efficacité du désinfectant sera considérablement amoindrie, car il sera consommé dans l'élimination de ces fines particules au détriment de la destruction des bactéries. Le floculant a la particularité d'amalgamer les particules en suspension, les rendant d'une taille suffisante pour être retenues par le filtre. L'eau est ainsi plus claire et le désinfectant est économisé.

 

AQUAFLOC 5L floculant choc pour eau trouble AQUAFIX floculant chaussette longue durée

 



 

Mémo LABEL BLEU

1 FOIS PAR SEMAINE

  • Vérifier et ajuster si nécessaire le taux de désinfectant.
  • Vérifier et ajuster si nécessaire le pH de l'eau.
  • Nettoyer les skimmers, le pré-filtre, la ligne d'eau.
  • Balayer la piscine.

1 FOIS PAR MOIS

  • Vérifier le taux d'acide cyanurique.
  • Faire un contre lavage du filtre.
  • Ajouter le floculant chaussette AQUAFIX.
  • Faire un traitement choc de désinfectant.

1 FOIS PAR AN

  • Détartrer le filtre.

DURANT VOTRE ABSENCE (ex : les vacances)

Contactez P.M.I. pour un contrat d'entretien personnalisé.

Conseils LABEL BLEU

ALGUES

Les algues envahissent la piscine sous l'effet de l'augmentation de la température de l'eau, de la lumière, d'un pH élevé, d'un temps orageux et la présence insuffisante de stérilisant.

 

Pour lutter contre les algues de façon durable, il n'est pas suffisant de recourir exclusivement au chlore, brome, etc., il est nécessaire d'employer un algicide en complément à titre préventif.

 

La solution LABEL BLEU :

AQUAPUR anti-algues préventif légèrement moussant PURAQUA anti-algues préventif et curatif non moussant
PURATOP anti-algues préventif mufti-fonctions non moussant AQUACHOC X90 pour éliminer les algues sur le fond, parois et angles des pis-cines carrelées
 
AQUAFLASH anti-algues curatif  

 



 

CONSOMMATION IMPORTANTE DE CHLORE

Pour une eau saine, le taux de chlore doit se situer entre 0,5 et 1 mg/l. Une surconsommation peut avoir diverses origines : un nombre important de baigneurs, une prolifération d'algues, un pH mal réglé, un fort ensoleillement, une température élevée de l'eau, une filtration défectueuse, pas assez ou trop de stabilisant. Le remède consiste à analyser tous ces paramètres et de corriger l'origine du désordre.

 

la solution LABEL BLEU :

AQUAMINUS ou AQUAPLUS correcteurs du pH PURAQUA anti-algues préventif

 

EAU TROUBLE

Des causes multiples peuvent-être à l'origine de la turbidité : eau trop calcaire, matières organiques, pH et température élevés, manque de désinfectant.

 

Dans tous les cas, il faut vérier le pH de l'eau et l'ajuster si nécessaire, contrôler le taux de désinfectant et pratiquer un traitement choc de chlore. Procéder à une floculation et ltrer en permanence jusqu'à disparition du phénomène.

 

la solution LABEL BLEU :

AQUAFLOC floculant curatif AQUACHOC 20 traitement choc de chlore (s’utilise au démarrage de la saison et en traitement de choc)
 
AQUAMINUS pour baisser le pH  

VARIATION DE pH

pH idéal de l'eau pour une optimisation du traitement de l'eau : 7,2 - 7,4.

 

Les variations du pH peuvent être dues à de nombreux facteurs (pluie, produits de traitement, température de l'eau etc ...) et être facilement corrigées, si elles ne sont pas liées à l'origine de l'eau (source, forage).

 

la solution LABEL BLEU :

AQUAMINUS pour diminuer le pH AQUAPLUS pour augmenter le pH



IRRITATION DE LA PEAU, DES YEUX OU ODEURS DÉSAGRÉABLES

Les causes d'irritations et d'odeurs sont principalement liées à un mauvais pH et à la formation de chlore combiné. Le remède consiste à vérifier et corriger le pH si nécessaire, de filtrer en permanence et pratiquer un traitement choc avec du chlore.

 

la solution LABEL BLEU :

  AQUAPLUS pour augmenter le pH
 
AQUACHOC traitement choc de chlore (s’utilise au démarrage de la saison et en traitement de choc).  



.

TAUX ÉLEVÉ DE L’ACIDE CYANURIQUE : (stabilisant de chlore)

Tous les produits chlorés stabilisés apportentune certaine quantité d'acide cyanurique dans l'eau. Sa présence est bénéfique jusqu'à une certaine concentration. Par contre, son excès diminue l'efficacité biocide et algicide du chlore, poussant à une surchloration, laquelle entraîne à la longue des décolorations et dégradations du liner. Vérifiez tous les mois la concentration de l'acide cyanurique à l'aide d'une trousse appropriée. Taux à ne pas dépasser: 75 mg/l.

 

la solution LABEL BLEU :


Vidanger partiellement et ajouter de l'eau neuve

 

AQUACLORIT chlore granulé destiné aux eaux douces contient pas d'acide cyanurique (fortement conseillé pour les eaux douces et les eaux qui contiennent un taux de stabilisateur élevé).  IDROKLOREL 70%, Chlore inorganique en granulés pour la désinfection et la destruction des algues dans les eaux de piscine.



INFORMATIONS PRATIQUES

RISQUES ET SÉCURITÉ

Consignes générales de sécurité applicables à tous les produits de traitement.

 

Vous devez :

  • ne jamais mélanger les produits sous leur forme concentrée,
  • lire attentivement les consignes figurant sur les étiquettes,
  • ne pas respirer le produit (poussière, vapeur,…)
  • éviter le contact avec la peau, les yeux ou les vêtements,
  • en cas de contact avec la peau ou les yeux, rincer abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste,
  • mettre toujours le produit dans l’eau et non l’eau dans le produit,
  • stocker dans un endroit frais, aéré et ventilé, à l’abris de l’humidité,
  • tenir loin de toute source de chaleur, d’étincelles,
  • en cas d’incendie ou d’explosion, ne pas respirer les fumées,
  • ne pas rejeter dans l’environnement,
  • conserver dans le récipient d’origine, toujours bien fermé.

LE VOLUME DE VOTRE PISCINE

Pour obtenir une piscine saine et limpide, il faut bien contrôler les éléments perturbateurs en ap-pliquant des produits spécifiques.

 

En fonction du problème à régler, il y a une solution et une dose.

 

Il est impossible de traiter efficacement si vous ne connaissez pas le volume d’eau de votre piscine.

 

Comment calculer le volume du bassin ?

 

Déterminer la profondeur moyenne

profondeur maximale + profondeur minimale / 2 = Profondeur moyenne.

 

Déterminer le volume d’eau de votre piscine

Piscine rectangulaire ou carrée :
Longueur X Largeur X Profondeur moyenne = Volume d’eau en m3

 

Piscine ovale :
grande Longueur X grande Largeur X Profondeur moyenne X 0,89 = Volume d’eau en m3

 

Piscine ronde :
Diamètre X Diamètre X Profondeur moyenne X 0,78 = Volume d’eau en m3

LES GRANDS PERTURBATEURS

Les éléments perturbateurs de la piscine sont :

 

Sources de matière organiques

  • Le Baigneur : Sueur, urine, salive, sécrétion des muqueuses, particules de la peau, pellicules de cheveux, graisses, produits cosmétiques.
  • La Nature : Herbe, feuillage, terre, poussière, pollen, spores d’algues.
  • L’Environnement : Suie, pluie acide, graisse, huile.
  • L’Adduction d’eau : Spores d’algues, matières organiques dissoutes. Les matières organiques constituent la principale nourriture pour les micro-organismes.

 

Sources de micro-organismes

  • Le Baigneur : Bactéries, champignons, virus.
  • La Nature : Champignons, spores d’algues.
  • L’adduction d’eau : ne doit normalement pas contenir de micro-organismes.


Les micros-organismes se divisent en deux classes : Les micros-organismes d’environnement (algues, champignons et bactéries non dangereux pour le baigneur) et les bactéries pathogènes dangereuses pour l’homme.

 

Source calcaire

  • L’adduction d’eau : L’eau étant un formidable solvant, elle contient beaucoup de composés dis-sous (essentiellement des sels de calcium) qui précipitent et entraînent un turbidité blanche de l’eau et des dépôts rugueux sur les parois. Les variations de température, de pH de l’eau et de la pression atmosphérique modifient l’équilibre de l’eau et peuvent entraîner la précipitation du tartre dans les piscines. La présence de calcaire favorise la croissance des algues.
  • Une eau entre 20° et 30° (avec des matières organiques et un peu calcaire) est le milieu idéal pou la prolifération des micro-organismes = Danger. Pour faire face à ce danger, il faut que l’eau soit désinfectée et désinfectante.

MÉTHODES DE DÉSINFECTION COURAMMENT UTILISÉES

  • La désinfection classique… au chlore.
    Le chlore n’agit pas seulement comme un désinfectant, il élimine également par oxydation les impuretés organiques non filtrables. Ces dernières sont apportées dans l’eau par les baigneurs et constituent une nourriture pour les bactéries et les champignons.
  • Chloration longue durée avec des galets et blocs de chlore stabilisé.
  • Chloration choc avec pastilles et granulés de chlore.
  • La désinfection aux ultras violets (désinfection écologique, désinfection de l’eau par un produit rémanent, réduction des produits chimiques, respect de l’environnement, grand confort pour les baigneurs).

LE TRAITEMENT AUTOMATIQUE

Avantages du traitement automatique

  • dosage précis, économique et confortable
  • adaptation des dosages par rapport aux besoins et à l’utilisation de la piscine
  • en cas d’absence prolongée votre eau reste saine.

Régulation auto pH
Régulation auto du pH complémentaire si vous possédez déjà un électrolyseur ou un do-seur de chlore. Précis et fiable : le pH ne subira plus de variations importantes.

 

Régulation auto pH / chlore
Montage et entretien très faciles sur installation neuve ou existante. Précis et fiable, taux de désinfectant constant.

 

Électroliseur au sel confort et facilité
Le traitement se fait seul. Par électrolyse, le sel mis en solution se transforme en chlore qui va détruire les bactéries et les algues. Le chlore dans l’eau se recombine ensuite avec le sodium pour reformer du sel. Et le cycle recommence à nouveau.

LA FLOCULATION

Un aspect trouble et laiteux peut être dû à la pollution d’origine organique ou à une présence d’algues détruites en suspension. Le floculant permet d’amalgamer les particules, les rendant d’une taille suffisante pour que le filtre puisse les retenir. Un simple lavage à contre courant per-met ensuite de les évacuer à l’égout.

 

Le soir : appliquer plusieurs arrosoirs de floculant liquide dilué sur la surface de l’eau. Le lende-main, une fois les saletés déposées sur le fond du bassin, passer lentement le balai aspirateur manuel et renvoyer à l’égout.

ANALYSE DE L’EAU

La surveillance des paramètres énumérés ci-dessous constitue la base de tout traitement de l’eau. Ils conditionnent le confort de baignade et l’efficacité des produits utilisés.

 

Rappellons en premier que l’eau a besoin d’un équilibre qui comprend : le Ph, l’alcalinité (TAC) et la dureté (TH). L’équilibre de ces 3 paramètres est déterminé par une analyse physico-chimique mettant en oeuvre le diagramme dit « balance de Taylor ».

 

Ph
Sa variation très rapide justifie de le vérifier le plus souvent possible. Il doit se situer entre 7,2 et 7,4.


TH
Teneur relativement constante. Il fait partie de la nature initiale de votre eau et se maintiendra du-rant la saison. En piscine, une bonne valeur se situe entre 10 et 20°F. Lorsque le TH atteint 22-25°F, il est conseillé de mettre un séquestrant qui stabilise le calcaire pour éviter son dépôt dans le bassin, le système de filtration…


TAC
Indispensable à la stabilité du pH, il amortit sa variation. Un TAC mal réglé est source de variations importantes et répétées du pH. L’eau sera trouble et inconfortable pour les baigneurs.


CHLORE
La concentration en chlore doit se situer, pour les piscines privées :

  • chlore non stabilisé entre 0,5 et 1 mg/l de chlore libre.
  • chlore stabilisé entre 2 et 3 mg/l de chlore libre.

 

BROME
La teneur idéale en brome pour les piscines doit se situer entre 1 et 3 mg/l.


ACIDE CYANURIQUE (STABILISANT)
Tous les chlores stabilisés apportent une certaine quantité d’acide cyanurique dans l’eau. Sa pré-sence est bénéfique jusqu’à une certaine concentration (75 mg/l). Par contre, son excès diminue l’efficacité du chlore. Pour diminuer sa concentration, vidanger partiellement et ajouter de l’eau neuve.

DIAGNOTICS

Identifiez le problème de votre piscine et apportez lui le remède qui convient.

 

PROBLÈMESCAUSESREMÈDES
Eau colorée mais claire

Présences de sels métalliques :

  • Fer ou manganèse, si la coloration est brune fou noire,
  • Cuivre, si la coloration est verte.
  • Ajuster le pH entre 7,2 et 7,4.
  • Filtrer en continu.
  • Effectuer des lavages de filtre lorsque nécessaire.
  • Ajouter Aquafix dans le skipper après chaque lavage de filtre
Eau colorée et trouble
  1. Il peut s’agir du même phénomène que le précédant ou d’une précipitation des sels métalliques.
  2. Si l’eau est trouble et verte, il peut s’agir d’une formation d’algues.
  1. Même traitement que précédement. Si besoin, répéter l’opération.
  2. Vérifier le pH. Faire un traitement choc avec Aquachoc. Laisser le filtre en marche jusqu’à disparition du phénomène.
Eau trouble ou blanchâtre
  1. Précipitation de calcaire si le pH est supérieur à 7,8.
  2. Postfloculation si vous avez ajouté trop de floculant.
  3. Filtre à sable inefficace. Si le sable est vieux et si l’eau est calcaire, il y a prise en masse du sable et l’eau passe sans être filtrée.
  4. Filtre à diatomées percé.
  1. Ramener le Ph entre 7,2 et 7,4.
  2. Filtrer puis laisser reposer l’eau et passer l’aspirateur.
  3. Introduire dans le filtre Aquafiltre ou, dans les cas extrêmes, changer le sable.
  4. Vérifier les toiles.
Taches vertes sur les parois, eau verte, dépôts verts glissants. Prolifération locale d’algues.
  • Ajuster le pH entre 7,2 et 7,4.
  • Faire un traitement de choc avec Aquachoc ou Aquaflash.
  • Verser dans la piscine Puratop.
Taches noires sur les parois
  1. Prolifération locale d’algues.
  2. Action d’un sulfure d’hydrogène produit par certains micro organismes en présence d’ions métalliques (cuivre, manganèse).
  1. Même traitement que précédement
  2. Vérifier le pH. Faire un traitement choc avec Aquachoc. Laisser le filtre en marche jusqu’à disparition du phénomène.
Impossibilité de maintenir un taux de chlore correct
  1. Pas assez ou trop de stabilisant.
  2. Mauvaise efficacité du filtre. Temps de filtration insuffisant.
  3. Non respect des doses de chlore.
  1. Ajuster le taux de stabilisant : minimum de 30 ppm, maximum de 75 ppm.
  2. Contrôler la filtration.
  3. Faire une chloration choc avec Aquachoc.
) Irritation de la peau, des yeux ou odeurs désagréables
  1. pH trop élevé.
  2. Teneur importante en chloramines.
  1. Ajuster le pH.
  2. Faire une chloration choc avec Aquachoc
pH instable et généralement bas Eau peu minéralisée et ayant un TAC trop faible. Ajouter Aquatac dans l’eau.
pH élevé et ayant tendance à monter continuellement
  1. TAC trop élevé.
  2. Utilisation de dérivés chlorés alcalins.
  1. Ajouter fréquemment Aquaminus.
  2. Utiliser à la place des ballets Aqualent
Précipités calcaires Eau dure, voire très dure, plus de 35°. Ajuster souvent le pH avec Aquaminus. Ajouter Aquacal qui freine la précipitation du calcaire.